Bécasseau, brouillard, Clapton et Macareux.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu’ont en commun ces trois choses? Mon aventure du 5 août.

Je débute ma journée en me rendant sur la plage du terrain de camping. J’y vois des 3 bécasseaux (sandpiper). Je réussi à prendre quelques photos. Ensuite, je plis bagage et me dirige à Cape Bonavista. À moins de 100 kms de la côte, un épais brouillard couvre le paysage. Ah non! Je ne vais pas pouvoir rien voir!

Pas grave. On verra c’qu’on verra! J’écoute du Eric Clapton à planche (Crossroads) et j’arrive à Bonavista. 11 kms plus loin, Cape Bonavista.

Là, je retrouve un phare (ironique, vue le brouillard) et peu de temps après mon arrivée, le brouillard se dissipe. C’est tout un phare. Le terrain est très accidenté et on semble avoir préservé le « bon vieux temps ». Il y a un très petit pâturage avec une très petite maison. Je continue ma marche et arrive où se retrouve tous les touristes. Là, sur le côté d’une falaise, il doit y avoir des milliers de macareux (puffins). C’est incroyable. Ils volent à toute allure, de tout bord, tout côté, sans organisation apparente. Un nouveau défi photographique! Ce n’est pas facile, je dois prendre plus de 200 photos pour capturer quelques macareux au vol.

Je circule un peu et trouve deux hommes avec des appareils photos numériques sérieux et vois qu’ils visent une baleine. Je tente, sans succès encore… On discute un peu. Ils sont de Edmonton. Ils font de la photographie comme passe-temps. Ils semblent bien connaître leur équipement. Ils me montrent quelques unes des photos qu’ils ont prises. L’un d’eux a une 400mm (200mm de plus que ce que j’ai), donc, ses photos de baleines sont pas mal meilleures. Je retourne au Macareux. Créatures intéressantes! J’en vois quelques uns sur le roc près de moi. Je réussi à faire de bonnes photos. Je suis heureux! D’autres oiseaux à ajouter à ma collection!

À Cape Bonavista, je retrouve aussi des canards noirs et des gillemots.

Et finalement, je capture une pas pire photo de baleine, avec sa queue dans les airs. Quelle belle journée! Demain, je retourne quelques heures à un autre endroit plein de macareux avant de me diriger vers le Parc National Terra Nova.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.