CANO et Offenbach à Kap!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kapuskasing, Centre des conférences, La plus grosse St-Jean en Ontario

Pour voir toutes les photos, clique ici
[pullquote align= »right »] We cannot display this gallery [/pullquote]Un excellent début aux vacances estivales. Aussitôt que la cérémonie des finissants.es de mon école terminée, je file vers Kap pour être témoin d’un moment historique. Le premier spectacle du vendredi permet de vraiment bien partir les festivités.

Détour
Le groupe Détour de la région d’Iroquois Falls/Cochrane est plein d’énergie. Leur répertoire très varié permet à chaque spectateur d’y trouver son compte. Leur son a évolué depuis la dernière fois que je les ai vu. Il ne sont plus la « band de garage » de leur début. La foule se réchauffe (quoiqu’il y en a qui sont déjà « réchauffés » :)). Ça va être un très bon soir!

[pullquote align= »left »] We cannot display this gallery [/pullquote]CANO
J’ai maintenant des frissons. Après le spectacle d’ouverture, j’aperçois d’autres visages familiers sur scène. Marcel Aymar, Monique Paiement, John Doer, David Burt, Michel Dasti, Michel Kendel, Don Reed et Rick Francis s’installent. L’éclairage est tamisé, une lueur bleuâtre éclaire les musiciens. Ti-coq est à la console d’éclairage. Le tout est en place pour un moment historique. Le DERNIER show de CANO (jusqu’à la prochaine fois?). Aymar s’approche du micro et on entend les premiers accords de « Viens nous voir ». Cette chanson est à la base de ma construction identitaire franco-ontairenne. Elle fait partie d’une dissertation que j’ai composée dans un cours de littérature ontaroise. Elle a débuté TOUTES les Nuits sur l’étang à laquelle j’ai participées (depuis 1986, j’en n’ai pas manqué une!). Un autre frisson. Et ça commence! Quel retour! Ils nous présentent tous les grands succès. C’est tout un spectacle. Le son, l’éclairage, les musiciens, tout est parfait. La seule critique… c’est beaucoup trop court!

[pullquote align= »right »] We cannot display this gallery [/pullquote]Les Giselles
Le lendemain de la prestation épique du groupe CANO, le tout recommence. Ce soir, on est témoin d’un groupe d’ouverture de grande qualité. Les Giselles met en scène une variété de musiciens hors-pair (il n’y a pas de « Giselle » dans le groupe :)). La voix et l’énergie de Pandora Topp nous font voyager dans le temps et dans le monde. Ils interprètent de grands succès de la chanson française. Ce n’est pas souvent qu’on a l’occasion de voir une section de cuivres sur scène. La trompette, la trombone et les saxophones ajoutent de l’authenticité au son du groupe (un synthétiseur ferait un peu la même chose, mais, avec beaucoup moins de « soul »).

[pullquote align= »left »] We cannot display this gallery [/pullquote]Offenbach
Quand j’étais au secondaire, j’écoutais une grande variété de musique, mais, le rock, le VRAI rock, prenait la majorité de la place dans mon coffre à cassettes. Des groupes comme AC/DC, Metallica, Guns and Roses, Savatage, Corbeau, Brasse-Camarade et évidemment Offenbach. Et ce soir, ce dernier groupe est sur scène! Offenbach dans le Nord de l’Ontario! Je suis vraiment comblé cette fin de semaine. Avec deux membres originaux et d’autres excellents musiciens, on voyage de chanson en chanson. Si on ferme les yeux, on entend presque les voix originales. Évidemment, Gerry n’y est pas. Malheureusement, Breen Leboeuf non plus. Par contre, le spectacle n’en souffre pas du tout! C’est intéressant de voir l’évolution des musiciens. Au lieu de bouteilles de bière, on retrouve des bouteilles d’eau. Un des musiciens joue tout le spectacle assis. En tout, un autre spectacle historique. Un des meilleurs show que j’ai vu depuis plusieurs années. Merci au comité organisateur de la St-Jean à Kap!

Laisser un commentaire