De la pluie vers les bleus ciels de l’océan

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avant de quitter le terrain de camping, je déjeune et je sors mon appareil photo pour prendre les dernières photos de ce petit paradis. Lorsque je suis en train de serrer ma tente (qui est toute trempe parce qu’il a plu durant la nuit… et il mouillasse encore), un homme arrive en me disant de sortir mon appareil photo et de le suivre… Qui-a-t-il? Je descends à la rivière tel qu’indiqué et voilà un orignal (une vache) dans la rivière devant moi. Malheureusement (pour ma photo), elle est un peu loin. Je prends des photos quand même. Je plie ma tente et la mets dans ma voiture. Elle est trop mouillée pour la serrer dans sa poche. Arrivée à l’autre terrain, je la sortirai aussitôt afin qu’elle ait le temps de sécher.

En me rendant à Gros Morne, j’arrête à quelques endroits. Un place qui s’appelle « The Arches »… c’est comme le rocher percé, mais en plus petit.

J’arrive au Parc National Gros-Morne. Le premier arrêt est le sentier « Western Brook Pond ». C’est intéressant. Il y a des panneaux qui dirigent l’attention vers des détails particuliers. La marche est d’une durée d’environ une heure, en grande partie sur une passerelle en bois. C’est très beau. Au bout du sentier se retrouve des bateaux qui font la tournée du fjord intérieur à Western Brook Pond. Malheureusement, à cause du brouillard, les bateaux ne font pas la tournée. Il n’y a pas grand-chose à voir lorsqu’on ne peut pas voir les montagnes!

Je continue mon chemin jusqu’au Terrain de camping KOA à Norris Point. Malheureusement, je n’ai pas fait de réservation (je n’avais aucune idée à quelle journée j’étais pour arriver), et il n’y a pas de place pour moi. On m’envoie à un autre parc à Rocky Harbour (5 kms plus loin). Un beau petit terrain de camping. J’installe ma tente et je décide d’aller visiter un peu. Norris Point… WOW!!!! Quelle beauté. Un petit village de pêcheurs dans le fond d’une vallée. Le coucher de soleil se fait sentir et illumine calmement ce beau petit village. Je prends plusieurs photos (un panoramique… à venir!) et je retourne au terrain de camping où je retrouve… mes amis de Sherbrooke qui arrivent à ce même terrain. C’est bizarre comment la vie et les rencontres fonctionnent. Je jase avec eux quelque peu, fais du lavage et le temps de me coucher pour me réveiller tôt demain matin pour le lever de soleil.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.