Des monts et des vallées, j’ai voyagé à pied.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surprise… Quoiqu’il fait très beau et que le soleil semble vouloir sortir, dans cette baie qui mène sur l’océan, ça l’air que le brouillard s’y retrouve à TOUS les matins… hey bien, je me suis levé tôt pour aucune raison.

Eh bien, je débute ma journée (après un bon déjeuner) à Lobster Cove Head. Un beau petit pic où se retrouve un vieux phare. Je fais le « touriste » et suis tous les sentiers. C’est très beau ici. Je prends beaucoup de photos du phare et de la baie… je descends sur la rive pour retrouver des sternes pierregarins. C’est mon nouveau défi. Je veux prendre une photo d’une sterne qui plonge dans l’océan pour y attraper un poisson. Sans succès, même après près d’une heure d’observations. Je fais tout de même de bonnes photos (certaines avec un poisson dans le bec).

Je me dirige ensuite pour faire deux randonnées pédestres sur la côte « Berry Hill ». La première est assez ardue. Je monte, et je monte, et je monte, et je monte… En passant, est que j’ai déjà expliqué que la plupart des sentiers dans le parc National Gros-Morne sont organisés avec des trottoirs et des escaliers en bois? Je ne peux même pas m’imaginer comment ils ont construit tout ça!… et je monte, et je monte… Arrivé au haut, la vue est à couper le souffle. Je ne sais même pas comment prendre des photos pour vous montrer cette vue… j’en prends quand même. Ensuite, après une pause pour reprendre mon souffle et pour faire sécher mon gilet un peu, je redescends.

Je décide d’entreprendre la deuxième randonnée pédestre sur ce terrain… celle-ci d’une distance de 9,8 kms (aller-retour). Toute une marche. Par contre, très facile (à cause des trottoirs en bois qui couvrent presque tous le sentier!). Je passe par une variété de flore. Le sol est tellement humide que les feux de forêts sont presqu’inconnu ici. Les arbres ont par contre des ennemis tout aussi efficaces. Les grands vents et les insectes en plus de la mousse (omniprésente sur l’île jusqu’à présent), envahissent les arbres et les détruisent. Je vois beaucoup d’arbre déracinés. Au bout de la piste, il y a de magnifiques chutes. Je prends une pause, et des photos, et je retourne à mon auto. Cette randonnée a durée près de 3 heures.

Je retourne à mon terrain de camping (pour changer de t-shirt et pour souper). Ensuite, je décide de retourner au phare pour prendre des photos du coucher de soleil avec le phare. Malheureusement, je ne suis pas le seul à avoir eu l’idée. Voilà les touristes!

Je prends tout de même plusieurs photos. (En passant, j’ai pris ma 10 000e photo avec mon appareil aujourd’hui, à 18h40, heure de Terre Neuve)

2 réflexions au sujet de « Des monts et des vallées, j’ai voyagé à pied. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.