Des retrouvailles

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je me réveille tôt ce matin et me dirige vers le parc National du Gros Morne, un endroit que j’ai déjà visité, mais, qui est tellement grandiose que je décide de revoir. Mais avant, je me rends à Corner Brook, espérant trouver un kit pour nettoyer le capteur de mon appareil-photo. Encore une fois, aucun magasin d’équipement photographique n’existe ici. Je continue donc mon chemin et arrive au Tablelands.

tablelands-01Surprise! Je retrouve mes amis de Trois-Rivières qui arrivent là justement. Alors, nous prenons le sentier ensemble. C’est toujours aussi impressionnant ce vestige du manteau terrestre qui est demeuré à a surface après la dérive des continents. Une fois la randonnée terminée, nous nous quittons encore une fois. Peut-être nous allons nous revoir avant la fin de notre voyage.

baleine-01Entre les Tablelands et Lobster Cove, je vois la première baleine de mon voyage, au loin. Je réussi à prendre une photo de sa dorsale. Je continue passé Gros Morne pour me rendre au phare de Lobster Cove. Encore une fois, un endroit prisé de mon voyage de 2010. Je prends quelques photos du phare et je descends sur la rive pour marcher un peu au niveau de la mer. J’aime toujours le son des vagues et la fraicheur du vent. Le vent, qui d’ailleurs m’accompagne depuis mon arrivée à Terre-Neuve. J’ai perdu mon chapeau deux fois aujourd’hui. Il vente, mais une autre constante est aussi le soleil. Il fait toujours très beau.

En quittant Lobster Cove, je décide que je dois trouver un endroit près de la mer pour me faire à souper. Je trouve un arrêt avec des abris et je me prépare mon épluchette de blé-d’inde à moi. Je prends des photos de mon repas que je mettrai enligne la prochaine fois que j’aurai accès à Internet. J’enregistre même une vidéo de moi qui chante « Dimanche après-midi » de CANO, une chanson que j’ai souvent chantée avec la paquetterie. Donc, à ma façon, j’ai participé à l’épluchette de blé d’inde annuelle.
Le coucher de soleil est très beau ce soir, enfin presque. Le soleil descend tranquillement au-dessus de l’océan. Il y a quelques petits nuages, ce qui ajoute à la couleur du coucher. Par contre, une quinzaine de minutes avant que le soleil arrive à l’océan, il y a comme un épais brouillard à l’horizon. D’ailleurs, depuis quelques jours, j’ai remarqué que le ciel est toujours un peu voilé. Et selon les nouvelles de Radio-Canada, ce serait la fumée des grands feux de forêt en Colombie-Britannique et en Ontario. La fumée, ça voyage très loin!

Je décide que c’est terminé, embarque dans le Jeep et continue mon chemin un peu pour trouver un petit coin où dormir. Le ciel étant clair ce soir, je vais tenter de faire de l’astrophotographie durant la nuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.