La côte Est de l’IPE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

phare-01Aujourd’hui, je décide de suivre un trajet touristique selon la documentation que j’ai ramassé hier. Le chemin suit la côte. Je trouve quelques phares.

Je passe aussi à côté de grands champs de pommes de terre, de maïs et de toutes sortes de récoltes.

C’est grandiose. La terre rouge et l’océan sont ce qui différencie ces champs des champs de l’ouest canadien.

Jhomarde m’arrête à un petit casse-croûte sur le bord de la route. Ils vendent des «Lobster rolls» et des homards déjà cuit. C’est comme un chip stand, mais, pour du homard! 🙂 Il y a aussi un magasin qui vend des livres de recettes et des conserves du Chef Micheal Smith. Je suis déçu d’apprendre qu’il n’a plus de restaurant à l’Île-du-Prince-Édouard.

Je continue mon chemin et visite une distillerie qui fabrique du vodka (à la patate, aux bleuets), du gin et une petite variété de whisky. Très intéressant. Avec la visite, je peux déguster deux de leurs produits. Je choisis le vodka à la patate et le rye. Deux excellents produits. J’essaie aussi le vodka aux bleuets. J’aime moins ça. J’achète une bouteille de vodka à la patate et reprends le chemin.

J’arrive à une plage. C’est très beau ici. Et vaste!

superlune-01Un peu plus loin, le Parc National de l’Île-du-Prince-Édouard. Malheureusement, le coût pour un terrain de camping avec aucun service est trop élevé à justifier. Je trouve un terrain de camping privé un peu plus loin et m’installe. Pour souper, des huîtres fraîches, des moules fraîches dans une sauce au vin blanc, du blé d’inde et des patates… tous de l’Île-du-Prince-Édouard. Mmmm!

Je termine ma journée à prendre en photos la superlune!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.