La journée du grizzly

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mon linge fraichement lavé, mon Tim Hortons bien bu, je quitte Whitehorse en direction Prince Rupert. Je dois prendre le traversier le dimanche 22 juillet si je veux arriver à temps pour le party des Ducharme. J’ai réservé celui-ci hier. J’ai un billet pour ma voiture, pour moi et j’ai même choisi de prendre une place réservée à l’avant du bateau 649$ en tout. J’ai bien hâte de voir celui-ci. 15 heures sur un bateau, il doit être confortable.
Le voyage à Prince Rupert se fera avec deux haltes sur la 37.
Aujourd’hui, je m’enligne vers le parc provincial Boya Lake. À une halte routière sur le Alaska Highway, je trouve des vieux camions qui datent de la construction de ce chemin légendaire. Les camions sont exposés en honneur des personnes qui ont travaillés et même donné leur vie pour la construction du chemin.
Le Alaska Highway me ramène vers Watson mais une centaine de kilomètres avant, je bifurque sur la 37. Je n’avais aucune idée à quoi m’attendre pour ce chemin secondaire. Je ne m’attendais à pas grand-chose, et je dois dire que je suis heureux d’avoir le véhicule que j’ai. C’est l’fun! Il y a beaucoup de côtes, le chemin est étroit et il y a beaucoup de courbes. Au moins il est pavé. À déconseiller pour ceux et celles qui ont peur de l’aventure. En chemin, je croise un petit ours grizzly. Il semble être en train de muer. Son pelage n’est vraiment pas beau. Je ne sais pas comment ça fonctionne, mais, il est peut-être en train de perdre sa fourrure d’ourson pour faire place à la fourrure d’adulte.
Je continue et m’arrête à un lac où s’y baigne une famille de huards. Encore une fois, ils sont trop loin pour avoir des photos raisonnables.
J’arrive au parc provincial Boya Lake. Un beau petit parc, sur un beau petit lac. Il y a un peu de moustiques, mais, rien de trop grave. Un monsieur ne semble vraiment pas aimer ça. Il marche partout avec un chapeau anti-moustiques (un genre de tente-moustiquaire pour la tête).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.