Le calme après la tempête

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je me réveille ce matin au son d’un orage qui approche. Il est environ 6h. Je décide de tout ranger et de quitter Frédéricton pour me rendre à Saint-Jean. Alors que je m’apprête à partir, la pluie commence à tomber. Et ça tombe raide! Le temps de me rendre au centreville, environ 5 minutes, les rues sont recouvertes d’eau. Il y a d’énormes flaques d’eau. J’imagine que les Frédérictonnais sont un peu anxieux ce matin à voir cet orage envahir leur ville. Ils viennent tout juste de nettoyer les dégâts de la tempête tropicale Arthur!

Je veux m’arrêter au Tim Horton’s pour mon café matinal et un petit-déjeuner, mais, le restaurant est en rénovation. Je décide donc de me rendre au MacDo voisin. Après le petit-déjeuner, je me dirige vers Saint-Jean.

chutes_réversibles_p-01Le brouillard et la pluie m’empêchent de bien apprécier cette ville. Je visite un peu, me rends aux chutes réversibles et prends quelques photos. Je continue à visiter la ville, mais la pluie et le brouillard ne sont vraiment pas très plaisants. Je décide de trouver refuge au musée du Nouveau-Brunswick.

Au premier étage, il y a une exposition sur le passé naval de Saint-Jean avec des dioramas très complexes et très anciens, certains datant de la fin du XIXe siècle. Une salle est dédiée entièrement à la construction des bateaux.

Le deuxième étage présente plutôt l’histoire terrestre, avec un « twist » local présentant des fossiles et des roches qui viennent de la grande région de Saint-Jean.

Au troisième étage, il y a une exposition de courtepointes. Je n’y suis pas allé.

Après ma visite au musée, je trouve le terrain de camping du parc Rockwood. C’est un beau terrain presqu’au coeur de la ville. Après un souper au restaurant Lilly’s Café (poutine au homard), et une petite tournée de la ville en voiture, je retourne à mon terrain de camping pour me coucher. Demain, il devrait faire beau!