Le vent souffle sur les étoiles filantes

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

eolienne-01Je suis maintenant rendu du côté ouest de l’Île-du-Prince-Édouard. J’explore toujours. Il y a vraiment une différence dans les régions de l’île. Dans l’est, on dirait que la mer est plus présente, mais les grands champs dominent le paysage. Dans l’ouest, c’est un peu le contraire. Il y a quand même des grands champs, mais, on dirait que la mer prend le contrôle. Je ne peux pas expliquer pourquoi.

J’arrive au sommet de l’IPE, à Tignish. À la toute pointe, il y a un laboratoire en quelque sorte pour l’énergie éolienne. D’immenses éoliennes sont enlignées comme des soldats qui protègent l’île. En observant davantage, je constate qu’il y en a de différentes grandeurs, d’où l’idée du laboratoire, j’imagine.

armeedinukchuk-01Je sors mon appareil-photo mais, je ne trouve pas mon chargeur qui a aussi ma bonne batterie (j’ai trois batteries, deux de Canon qui commencent à montrer leur âge en ne gardant pas la charge pour très longtemps, mais encore bonnes pour dépanner et une autre d’une marque générique qui dure beaucoup plus longtemps). Je fouille PARTOUT dans mon Jeep et ne les trouve pas. Je prends mes deux autres batteries et mon appareil-photo et visite les lieux un peu. Je dois être encore endormi et ne vois pas les choses comme il faut. Je vérifierai plus tard, lorsque je serai plus réveillé.

Sur les lieux, il y a un centre d’interprétation, un restaurant et un magasin de souvenirs. Je dois dire que l’Île-du-Prince-Édouard est TRÈS touristique! Derrière l’édifice, il y a un petit phare et une plage de terre rouge. La plage est recouverte de petits Inukchuk. Avec la terre rouge et la mer bleu, les couleurs sont frappantes.

Je retourne à mon Jeep pour aller chercher ma bouteille d’eau et je me souviens que j’avais mis mon chargeur sur mon pneu de rechange ce matin. Je ne me souviens pas de l’avoir enlever de là. J’ai donc dû le perdre soit dans le terrain de camping ou sur la route. N’ayant pas de magasin d’appareil-photos sur l’Île-du-Prince-Édouard (les magasin d’électroniques comme Futureshop n’ont pas cette batterie parce que c’est de la veille technologie… de 5-6 ans. – Et oui, j’ai vérifié), je devrai attendre à Moncton pour m’en procurer une autre.

C’est impressionnant l’échelle des éoliennes. J’en avait déjà vues mais jamais de si près.

phareCapEgmont-01Je retourne vers Sommerside pour aller souper.

superlune-01Je décide après souper de me trouver un coin où stationner pour la nuit. Un autre phare serait l’idéal, surtout que c’est le temps des perséides et d’une superlune et en plus, il n’y a presque pas de nuages. Ce soir, troisième tentative de photos d’étoiles. Je trouve le phare du Cap Egmont. En prenant des photos du phare au coucher de soleil, un autre véhicule arrive. Une petite famille. Le père semble être photographe. Il n’est pas très jaseur. Il prend ses photos, jusqu’au coucher du soleil et quitte. Je continue à prendre des photos parce que souvent, la meilleure lumière et les meilleures couleurs apparaissent après le coucher du soleil.

Une autre voiture arrive. Deux femmes un peu plus âgées sortent du véhicule et se dirigent vers moi (j’étais bien placé pour voir le plus de ciel possible en attendant les perséïdes). Elles sont là aussi pour voir ces étoiles filantes. La lune se lève et encore une fois, elle est superbe! Je jase un peu avec les deux femmes et on s’installe pour observer les perséïdes. Je comprends de l’une d’elle qu’il y a un gros problème de pesticides qui se développe sur l’IPE. Tout en gardant un oeil constant vers le ciel pour ne pas manquer les étoiles filantes, on jase de tout et de rien. C’est vraiment une belle façon de passer une partie de la nuit. Malheureusement par contre, je réussi à prendre seulement qu’une étoile filante en photo, et celle-ci est vraiment sans intérêt. Eh bien! Je laisse mes comparses et m’installe pour la nuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.