Les JFC du Grand-Sudbury

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sudbury

[pullquote align= »left »]

[/pullquote]

La semaine dernière, j’ai été témoin d’un événement hors du commun qui fait chaud à mon coeur franco. J’ai été ému de voir environ 1200 ados canadiens-français se rencontrer à un événement à grand-déploiement. 1200 ados francophones, chacun avec son accent, chacun avec son bagage face à la langue française, à Sudbury pour compétitionner, oui, mais encore plus pour faire des rencontres inoubliables. Comme observateur, j’ai été témoin de la détermination que ces jeunes francophones ont à garder leur langue vivante dans chacunes de leur communauté.

Les Jeux de la francophonie canadienne, ce n’est pas seulement des compétitions sportives, quoique ce volet prend beaucoup de place. C’est aussi le volet des arts (arts visuels, improvisation, musique et arts du cirque) et le volet leadership (chefs de mission jeunesse, médias, organisation d’événements). Pour en savoir plus au sujet des jeux, allez voir leur site Internet (http://www.jeuxfc.ca/).

Ce qui m’a le plus impressionné c’est l’esprit de camaraderie qui a régné tout au long de cet événement grandiose. Même si ces jeunes étaient ici pour gagner des médailles, j’ai vu beaucoup de respect face aux autres.

J’ai aussi été témoin de la politesse de ces leaders de demain. Je suivais un groupe d’élèves (un groupe mélangé des différentes provinces) et nous avons croisé une bénévole (qui portaient tous des t-shirts qui les identifiaient bien) lorsqu’au moins trois des jeunes ont acclamé « Merci bénévole! ».

En plus des diverses compétitions, le comité organisateur a présenté une variété de spectacles, tout aussi bon l’un que l’autre. J’ai vu des groupes locaux (les élèves de l’école secondaire catholique Algonquin, de l’École F.J. McElligott et le groupe Laïla… Je n’ai malheureusement pas pu voir tous les groupes) ainsi que les grands spectacles en soirée (Geneviève Toupin, Karkwa, Andrea Lindsay, Isabelle Boulay et Zachary Richard). Que dire de ces spectacles en soirée! Wow!

En terminant, les cérémonies d’ouverture et de clôture (présentées par les productions des Roches Brûlées) ont su bien ouvrir et clore les Jeux. On nous a présenté trois personnages de genre clownesque qui ont animé les deux soirées. Celles-ci étaient ponctuées de musique, de danse et d’art du cirque. Félicitations a l’équipe d’organisation et à la prochaine édition à Gatineau en 2014!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.