Manic-5

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je suis époustouflé par l’ingénérie de Manic-cinq. C’est à se demander comment ça se fait qu’en Ontario, avec toutes nos rivières et nos cours d’eau, nous n’avons pas vraiment de barrage hydro-électrique pouvant produire une proportion significative de notre électricité.

Avant d’arriver à Manic-cinq, l’autoroute (la 389) ressemble énormément à la 144 dans le Nord de l’Ontario. Par contre, en poursuivant la route, ça change drastiquement. « L’autoroute » est en gravier, quoique bien entretenue. Elle est tout de même très utilitaire, pas plus. Pas pour les touristes réguliers!

Gagnon : Je suis un peu déçu de ce village fantôme. À vrai dire, c’est un village qui semblait être seulement sur la 138. Je n’ai vu aucune route secondaire. Les maisons ont dû être directement sur la 138. C’est quand même intriguant qu’en plein milieu de nulle part, il y a tout d’un coup une autoroute pavée et divisée. Je n’ai pas pu stationner ma voiture sur le terrain d’une ancienne maison, par contre, passé ce qui aurait été le « centre-ville », j’ai trouvé d’autres campeurs sur les rives d’un lac. Je me suis trouvé un petit coin tranquille pour souper et me reposer. J’ai pris quelques photos d’un lièvre qui m’a rendu visite au coucher de soleil. La tranquillité de l’endroit et ses fantômes me forcent à me questionner. Que sont devenus les habitants de Gagnon? Pourquoi est-ce que cette ville a été complètement détruite? Je devrai faire un peu plus de recherche…

3 réflexions au sujet de « Manic-5 »

  1. Je suis très heureux que tu apprécies vraiment ton voyage. J’ai bien hâte de voir tes photos. Tes commentaires sont aussi très poétiques. On voit que c’est aussi un voyage en-dedans de toi.

    1. Possiblement, mais, l’Ontario doit trouver une énergie plus propre, et, il me semble que ça serait possible avec la technologie que nous avons maintenant. Les génératrices de la Manicouagan ont été construites dans les 1960s.

Laisser un commentaire