Phare Rose Blanche

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Phare Rose-Blanche
25 juillet 2014, 10h40 Appareil-photo: Canon 50D Lentille: Sigma 10-20mm 1:4-5.6 EX DC HSM Longueur focale: 10mm HDR à trois photos Vitesses d’obturation : 1/2000s, 1/640s, 1/200s Ouverture: F7.1 ISO 100

 

Un peu de contexte.

Si tu as suivi mon voyage en 2014, tu te souviendras que je me suis blessé à Halifax et quelques jours après, j’étais à Port-aux-Basques, Terre-Neuve. Pensant avoir une côte fracturée, je suis allé à l’hôpital. Je devais attendre quelques jours avant d’avoir les résultats. En sortant de l’hôpital, j’ai décidé de me rendre à Rose-Blanche, un petit village à une trentaine de minutes au sud de Port-aux-Basques, pour visiter le phare qui était en rénovation durant mon voyage de 2010. Note intéressante: Rose-Blanche est une déformation de roches blanches, roches incrustées de granites qui se retrouvent partout sur le site. Partout sur la côte ouest de Terre-Neuve, on retrouve des indices de son passé francophone.

Description de la photo

J’ai pris trois photos à vitesse d’obturation différentes (1/2000s, 1/640s et 1/200s). Il ventait un peu mais, je suis désolé de vous apprendre que le temps n’était pas orageux. C’était un matin sombre et légèrement pluvieux. Il « mouillassait » comme on dit. Donc, dans la photo, il y a le merveilleux phare de Rose-Blanche, jonché fièrement sur son monticule. Habituellement, je ne centre pas le sujet principal d’une photo, par contre, dans ce cas, je crois qu’en centrant le phare, ça augmente l’effet dramatique et donne de la place aux nuages qui semblent bouger autour de celui-ci.

Post-production

Plus tard, j’ai collé les trois photos en Lightroom dans le module « HDR ». Ce faisant, j’ai pu faire ressortir plus de détails dans les coins plus sombres et plus claires de l’image. Ensuite, j’ai transformé la photo en noir et blanc puis augmenter le contraste un tout petit peu. Finalement, j’ai ajouté un vignettage noir pour bien cadrer le tout.

Laisser un commentaire