St.John’s, une ville toute en côtes et en couleurs

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

canon spear-01Il y a une constante que je remarque des grandes villes côtières qui ont un port de mer. Elles sont toutes en côtes! Québec, Vancouver, Saint-Jean (NB), Halifax, Port-aux-Basques (en moins prononcé) et maintenant St. John’s (TN).

capeSpearMilitaire-01Je fais ce constat en me rendant au cap
d’Espoir (Cape Spear), le site de 2 phares (l’original construit en 1836, qui n’est plus fonctionnel et un plus moderne (1955) qui est toujours fonctionnel) et d’une batterie de canons conçus pour abattre les u-boats allemands durant la deuxième guerre mondiale. Pour se rendre aux phares, je prends le sentier qui longe la mer et garde un œil ouvert pour des baleines.

Ce site est le point le plus à l’Est du Canada.

Le sentier côtier passe par les installations militaire. Toutes les ouvertures sont couvertes par des barres (comme une prison). Je trouve une porte ouverte et suis un corridor qui me mène à ce qui ressemble à un tunnel. Il fait très sombre dans celui-ci. Je décide de rebrousser chemin et trouve une deuxième installation qui est plus ouverte. J’explore les différentes salles et suis un autre tunnel, mais, celui-ci a de la lumière à l’autre bout. Il  y a une série de salles à droite. J’imagine que celles-ci entreposaient les obus qu’auraient lancer les grands canons anti-u-boot.

baleine spear-01De retour sur le sentier et je remarque que les gens regardent vers l’océan. Une baleine? Effectivement, il y a une baleine à bosse (humpback) qui se promène tranquillement le long de la côte.

yellowbelly-01J’arrive ensuite au phare historique, construit en 1836. C’est une maison de 2 étages, style colonial, construit autour de la tour du phare. Les chambres sont reproduites de façon à ce qu’on puisse imaginer facilement la vie chez les gardes du phare.

Une fois ma visite terminée, je me rends au centre-ville de St. John’s d’abord pour dîner et ensuite pour errer dans les rues de cette ville colorée. Pour dîner, je trouve une brasserie. Un bon burger avec une bonne bière (une stout qu’ils produisent sur les lieux). J’avais ramassé un petit guide imprimé pour des randonnées auto-guidées dans la ville de St. John’s. Je remarque que l’édifice de la brasserie Yellowbelly fait partie de cette randonnée. C’est un des édifices originaux de St. John’s.

couleursStJohns-01J’exerce les muscles de mes jambes aujourd’hui. Cette ville est vraiment à pic! Mais très pittoresque. Dans le port, il y a un énorme navire avec deux grues. Très impressionnant! Je retrouve mon Jeep et me rends à Signal Hill, le lieu de la première communication outre-mer par Marconi. La tour qui a été érigée permet de voir le port et la ville de St. John’s dans toute sa gloire. Sur ce site aussi, il y a une batterie de canons. C’est un endroit stratégique pour la protection de St. John’s puisque n’importe quel bateau qui se dirige vers cette ville doit passer par un étroit passage. La série de canons donc, aurait pu facilement arrêter une attaque marine.

Il se fait tard, je décide donc d’aller souper chez Jack Astor, un Bar & Grill très moderne. Je commande un steak mais on m’informe qu’il n’y a plus de 7 oz. Un steakhouse qui manque de steaks? Je commande donc  une livre de hot wings avec un Jig stack (une concoction de frites, viande, carottes, etc… Genre poutine). Un peu plus tard on m’apporte le steak que j’avais commandé. Excellent! Alors que j’ai presque terminé celui-ci, la serveuse m’apporte les ailes de poulet et le jig stack! C’est beaucoup de nourriture!!! Évidemment, les ailes de poulet et le jig stack seront gratuits, mais, je ne peux pas manger tout ça et comment est-ce que je vais faire pour réchauffer cette nourriture en camping? Eh bien, avec mes deux contenants en styromousse dans ma glacière, je retourne au terrain de camping pour la nuit.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.