Un phare, une baleine, des macareux, et un phare et deux baleines

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

phare cape spear-01Je décide de retourner au phare de Cape Spear pour voir s’il y a des baleines encore et pour prendre de meilleures photos de l’extérieur du phare (avec le soleil du matin). Malheureusement, il n’y a pas de baleine,mais le soleil est au rendez-vous, même si la couverture nuageuse est assez épaisse. Ça fait de beaux ciels! Pour les baleines, ça n’a pas vraiment d’importance puisque je quitte Cape Spear pour me rendre à Bay Bulls à proximité de la réserve Witless bay islands, un havre de macareux et d’autres oiseaux (plusieurs millions d’oiseaux!) et j’embarque sur le catamaran de Gatherall’s Whale and Puffin. Ce n’est pas garanti de voir une baleine, par contre, l’activité des baleines est très active, donc, c’est presque certain.

baleine-01Un dizaine de minutes après le départ du bateau, «THERE SHE BLOWS!». Une baleine à bosse à l’horizon. C’est magnifique comme animal. On réussi à s’en rapprocher. Tellement qu’à un moment donnée, mon téléobjectif est trop grand pour prendre toute la baleine dans le cadre.  Incroyable! Nous observons ce mastodonte pour une quinzaine de minutes et ensuite, nous nous dirigeons vers une île de Witless bay.

Avant d’y arriver, on voit et on entend les oiseaux. Ils flottent dans l’eau (en train de pêcher, j’imagine), ils survolent par-dessus nos têtes, c’est tout une expérience. Notre guide nous suggère de fermer notre bouche si nous regardons vers le haut. 🙂 La comique, mais aussi, j’imagine qu’elle parle par expérience. YUCK!

macareux-01L’île est impressionnante. Il y a tellement d’oiseaux, qu’à l’œil nu, ça l’air d’un tapis noir et blanc avec des points oranges. Je prends tellement de photos que je dois changer de carte et de pile!

Quelle belle expérience! Si jamais vous avez l’occasion de vous rendre à St. John’s, je vous suggère de prendre une demi-journée et vivre embarquer sur ce navire. C’est un catamaran, donc, beaucoup plus stable que les autres bateaux qui font ce genre de tournée.

barrens-01Mon but de voyage aujourd’hui est de me rapprocher de Argentia, là où je vais prendre le traversier samedi prochain. Je décide donc de visiter les petits villages le long de la côte sud-est de Terre-Neuve.

Je monte une petite colline et de l’autre côté, il y a presque rien! Presqu’aucun arbre! C’est comme les badlands en Alberta mais couvert de mousse et de foin. Il y a beaucoup de petits lacs qui ponctuent le paysage. Je trouve une affiche qui explique que dans ce coin, il y a le troupeau de caribous le plus au sud de l’Amérique du Nord. Malheureusement, je ne les vois pas, mais, je peux facilement les imaginer en train de migrer d’un bout à l’autre de ces grandes plaines.

phareCapePine-01Je continue et arrive à un phare (une dizaine de kilomètres à l’extérieur de la route principale): le phare de Cape Pine. C’est un site national historique, mais, il n’y a personne. Sur les lieux, il y a le phare (mille-huit-cent quelque chose) en métal et deux maisons. J’entends une baleine. Je cours pour prendre mon téléobjectif et remarque que c’est encore une baleine à bosse. J’attends patiemment et elle vient passe devant moi. Un peu plus loin, elle en rejoint une autre. Malheureusement par contre, elles ne reviennent pas vers moi. Je décide donc de retourner et je rencontre une dame qui semble travailler ici. Erreur. Elle demeure ici quelques semaines par année. La maison appartient à son amie et elle vient passer du temps durant ses vacances. Nous jasons un peu et je décide de me rendre à Placentia pour la nuit.

Arrivé ici, je suis les indications et, je ne semble pas pouvoir trouver le village! Le chemin pour m’y rendre était un chemin de campagne, couvert de roches. Pas évident quand il fait noir. Il semble que je tourne en rond quand je réalise qu’il y a un pont pour me rendre à Placentia, mais, celui-ci est brisé. Je dois faire un détour, qui me ramène sur ce chemin de roches. Je trouve finalement le village et décide de me prendre une chambre d’hôtel puisqu’il n’y a pas l’air d’avoir d’endroit où je peux simplement stationner pour la nuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.