Road Trip 2012

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les photos de mon voyage se retrouvent ici : http://joelducharme.ca/voyages/road-trip-2012/photos-road-trip-2012/

Je suis allé au sommet de la Terre

joel : juillet 17, 2012 23 h 33 min : Road Trip 2012

Suite à un bon petit déjeuner fait dans ma Jeep (Merci Wolfgang Puck et ton « Personal cooker ». Avec celui-ci, je me suis fait une bonne tasse de café et des oeufs), je me dirige aussitôt vers le « Top of the World Highway ». Après une courte attente pour le traversier qui prend une dizaine de minutes à traverser la rivière Yukon, je monte et monte et monte et monte… on dirait que ça n’arrête pas. Le début du chemin est bien fourni d’arbres ne permettant pas de bien voir les précipices qui sont très près. Pour l’instant, je n’ai pas le vertige. Je dois dire que je m’inquiétais un peu de ne pas pouvoir faire le trajet. Ma peur des hauteurs aurait pu vraiment m’empêcher de voir cette vue magnifique.

J’arrive à un rocher où on peut voir le paysage à 360 degrés. C’est exceptionnel! J’ai vraiment hâte de monter le panorama HDR que j’ai photographié. Je continue une centaine de kilomètres et arrête à quelques reprises pour prendre d’autres photos. Si seulement il faisait un peu plus soleil, les photos pourraient mieux démontrer la beauté de ces paysages.

Je retourne ensuite à Dawson City pour dîner et me promener partout dans la ville en prenant en photos les édifices patrimoniaux.

Ensuite, je fais le trajet de la montagne Dome. Une autre place pour voir les montagnes et les paysages à 360 degrés… un autre panorama HDR à produire 🙂

N’ayant plus de terrain de camping, je décide de retourner à Whitehorse.

Laisser une réponse»

Whitehorse encore pour une journée

joel : juillet 18, 2012 23 h 16 min : Road Trip 2012

Aujourd’hui est une journée pour prendre le temps de faire du lavage et des finances et aussi pour essayer de réparer mon ordinateur qui ne fonctionne plus comme il faut.

Malheureusement, je ne réussi pas à faire réparer mon portable.

Je termine la journée sur en photographiant le coucher de soleil. C’est plaisant de pouvoir prendre des HEURES pour trouver le lieu idéal et pour préparer ma caméra. Le coucher de soleil doit prendre au moins 4 heures, et il ne se couche pas complètement, laissant toujours une certaine lueur.

Demain, je quitte le Yukon.

Les commentaires sont fermés

La journée du grizzly

joel : juillet 19, 2012 22 h 21 min : Road Trip 2012

Mon linge fraichement lavé, mon Tim Hortons bien bu, je quitte Whitehorse en direction Prince Rupert. Je dois prendre le traversier le dimanche 22 juillet si je veux arriver à temps pour le party des Ducharme. J’ai réservé celui-ci hier. J’ai un billet pour ma voiture, pour moi et j’ai même choisi de prendre une place réservée à l’avant du bateau 649$ en tout. J’ai bien hâte de voir celui-ci. 15 heures sur un bateau, il doit être confortable.
Le voyage à Prince Rupert se fera avec deux haltes sur la 37.
Aujourd’hui, je m’enligne vers le parc provincial Boya Lake. À une halte routière sur le Alaska Highway, je trouve des vieux camions qui datent de la construction de ce chemin légendaire. Les camions sont exposés en honneur des personnes qui ont travaillés et même donné leur vie pour la construction du chemin.
Le Alaska Highway me ramène vers Watson mais une centaine de kilomètres avant, je bifurque sur la 37. Je n’avais aucune idée à quoi m’attendre pour ce chemin secondaire. Je ne m’attendais à pas grand-chose, et je dois dire que je suis heureux d’avoir le véhicule que j’ai. C’est l’fun! Il y a beaucoup de côtes, le chemin est étroit et il y a beaucoup de courbes. Au moins il est pavé. À déconseiller pour ceux et celles qui ont peur de l’aventure. En chemin, je croise un petit ours grizzly. Il semble être en train de muer. Son pelage n’est vraiment pas beau. Je ne sais pas comment ça fonctionne, mais, il est peut-être en train de perdre sa fourrure d’ourson pour faire place à la fourrure d’adulte.
Je continue et m’arrête à un lac où s’y baigne une famille de huards. Encore une fois, ils sont trop loin pour avoir des photos raisonnables.
J’arrive au parc provincial Boya Lake. Un beau petit parc, sur un beau petit lac. Il y a un peu de moustiques, mais, rien de trop grave. Un monsieur ne semble vraiment pas aimer ça. Il marche partout avec un chapeau anti-moustiques (un genre de tente-moustiquaire pour la tête).

Laisser une réponse»

Rapides, Jais gris et aigle à tête blanche

joel : juillet 20, 2012 21 h 36 min : Road Trip 2012

Je me réveille très tôt ce matin pour faire un bout de chemin avant que la circulation touristique commence. En chemin, je m’arrête à des rapides pour faire encore des photos à expositions longues.
Au dîner, je trouve des Jais Gris sur une table de piquenique d’une halte routière. Les gens qui étaient là avant moi se sont amusés en laissant presqu’un plein sac de chips sur une table. Deux Jais Gris venaient y ramasser leur dîner aussi, un à la fois. Je me suis retourné quelques secondes et un Jai gris se retrouvait sur ma table, en direction de mon sandwich. Ils sont effrontés ces oiseaux!
J’arrive au parc provincial Meziadin à temps pour le souper. À l’entrée du parc, je suis accueilli par un ours grizzly. Celui-ci est beaucoup plus gros que celui d’hier. Il me regarde un peu, puis calmement, il continue à grignoter sur les arbustes qui longent le chemin.
C’est un très beau parc. À ce que je comprends, il est couru par les pêcheurs pour le saumon et la truite, qui ne mordent pas aujourd’hui. J’ai un lot directement sur le lac. Quelle belle vue!
Durant la nuit, il pleut, ce qui fait du bien.

Laisser une réponse»

Un volcan au Canada?

joel : juillet 21, 2012 22 h 42 min : Road Trip 2012

C’est la dernière étape du Nord de la Colombie-Britannique aujourd’hui. Demain matin, à 7h30, je suis sur le traversier en direction Port Hardy sur l’île de Vancouver.
Encore une fois, je quitte avant tous les autres pour éviter la circulation. Sur la 37, il y a très peu de voies de dépassement et les gens qui tirent les roulottes ont des difficultés à monter certaines des côtes.
J’ai lu dans la documentation qu’il y a quelque centaines d’années, un volcan a complètement anéanti trois villages autochtones. Un parc provincial a été créé pour honorer les morts et préserver le site. Le chemin n’est pas plus long. Il faut simplement prendre la 113 qui se rend à Terrace.
Quand mon GPS me dit que la 113 se trouve à droite. Je m’arrête et vérifie comme il faut. Ça ne se peut quasiment pas! Il y a une affiche indiquant que ce chemin, la 113, est un chemin de bois qui n’est pas entretenu. Ici, je suis VRAIMENT content d’avoir ma Jeep. À DÉCONSEILLER pour tous autre que si vous avez un 4X4. C’est fou! Je dois faire bien attention de ne pas frapper les trous ou de ne pas glisser dans le fossé parce que la route est couverte de boue, résultat de la pluie matinale. Néanmoins, je continue mon chemin mais je commence à m’inquiéter… si ce chemin est dans cet état pour toute sa longueur, je n’arriverai jamais! Comme je pense rebrousser chemin, je tombe sur du pavé, finalement, à une dizaine de kilomètres du parc provincial.
Je tourne un coin et je dois m’arrêter. C’est impressionnant. À l’horizon les rocheuses, et en avant plan, couvrant facilement plusieurs kilomètres, un lit de lave couvert de mousse et de petits arbres qui tentent de survivre sur ce terrain aride.
J’arrête au centre d’interprétation et rencontre un autochtone du coin qui m’explique toute l’historique. Je retourne dans le parc pour prendre des photos, beaucoup de photos. Sur le lit de lave, je ressens une énergie apaisante qui m’entoure. Quand on sait ce qui est arrivé ici, on ne peut pas faire autrement que de penser aux gens qui ont été surpris par la lave qui a complètement détruit ces trois villages.
En sortant du parc, je trouve des chutes exceptionnelles qui font le tour et qui passent à travers un petit îlot jonché d’arbres. Une autre occasion de pratiquer la technique de longue exposition d’eau courante.
Après avoir repris mes esprits, je continue vers Terrace pour faire le plein d’essence. C’est une ville moderne qui est au plein milieu de nulle part. À ce que je peux voir, c’est une ville forestière.
Pour me rendre à Prince Rupert, le chemin suit les fiords qui mènent à l’océan. De chaque côté, les rocheuses continuent à dominer le paysage. À quelques reprises, le chemin colle littéralement des précipices. Ah que le Canada a de beaux paysages!
Pour ma dernière nuit du Nord de la Colombie-Britannique, je prends un terrain de camping à un parc à proximité du traversier. Selon le site Internet de BC Ferries, je dois être sur les lieux deux heures avant le départ, donc, à 5h30.

2 reacties »

Vogue, vogue petit bateau

joel : juillet 22, 2012 23 h 54 min : Road Trip 2012

Fidèle à mon habitude, je suis plus tôt que nécessaire. Je suis le deuxième en ligne pour entrer. Par contre, on n’ouvre pas la barrière avant 6h… alors pourquoi être là si tôt?
Peu importe, j’y suis. Je rencontre quelques personnes en attendant l’embarquement, dont un couple qui voyage en motocyclette depuis la Nouvelle-Écosse.
On embarque sur le Traversier, un navire assez impressionnant. Il est à peu près aussi gros que le traversier de Port aux Basques, Terre-Neuve à Port Sidney, Nouvelle-Écosse.
J’aime le fait d’avoir une place assignée à l’avant du bateau. Seulement les gens qui ont payé une prime de 35$ ont accès à cette salle, donc, elle est un peu plus sécuritaire. Je rencontre un Australien qui fait le voyage de retour avec son épouse. Ils ont fait l’allée hier. Il espère y voir des ours, moi, des aigles à tête blanche.
15 heures sur un bateau, ça risque d’être long, par contre, ce traversier passe par le passage intérieur, donc, nous voyons plusieurs îles et plusieurs points d’intérêt.
Nous voyons plusieurs dauphins, baleines et oiseaux durant la traversée. J’ai même réussi à prendre quelques bonnes photos d’aigles à tête blanche.
Je suis témoin d’un grand festin impliquant 5-6 aigles à tête blanche, quelques cormorans et une trentaine de goélands qui se nourrissaient d’un grand banc de poisson, j’imagine.
En fin de trajet, nous assistons à un superbe coucher de soleil sur l’océan. Une belle journée qui finit bien.
Je me prends un terrain de camping au parc RV le plus près. Un site avec électricité, mais seulement si j’avais eu une prise de poêle. Eh bien! Demain, je visite l’île de Vancouver.

Laisser une réponse»

Des chèvres sur un toit

joel : juillet 23, 2012 22 h 18 min : Road Trip 2012

Je voyage un peu et je m’arrête à un centre d’information pour voir ce qu’il y a à voir, des sentiers à découvrir, des photos à prendre. La dame qui me sert ne comprend pas du tout le genre de voyage que je fais et veut seulement m’envoyer aux endroits touristiques. Ça ne m’intéresse pas du tout. Elle me parle par contre du village de Coombs qui a des chèvres sur un toit. Des chèvres sur un toit? Je vais passer par là pour voir ça! Lorsque j’arrive à ce village, il y a effectivement des chèvres sur un toit vert (couvert de gazon). Je m’approche avec mon appareil-photo et je découvre un superbe petit marché dans le style d’antan, avec une variété de petits marchants qui proposent des bijoux, des affiches en métal humoristiques, du linge de toute sorte, et j’en passe. Je retourne à ma Jeep pour aller chercher mon portefeuille pour faire une petite épicerie de fruits frais.
Je termine la journée au Walmart de Nanaïmo, sous la pluie.

Laisser une réponse»

Victoria. Que faire? Que voir?

joel : juillet 24, 2012 23 h 30 min : Road Trip 2012

Je lance un appel à tous sur mon compte Facebook pour savoir ce qu’il y a à voir qui n’est pas vraiment « touristique » à Victoria. Il y a loin d’un consensus.
Alors, je découvre.
Avant d’arriver à Victoria, je m’arrête au parc Goldstream où se retrouvent de vieux cèdres rouges. Ces magnifiques et majestueux arbres couvrent la vallée. En entrant dans ce parc, on passe entre deux arbres massifs. Je passe une bonne heure, si pas deux dans le parc à essayer de démontrer en photos l’immensité de ces arbres. Je vais tenter de faire un genre de panorama, mais vertical, avec un de ces arbres.
N’ayant toujours pas eu de réponse précise pour ce qu’il y a à faire à Victoria, je visite la capitale en voiture. Je découvre le port, le centre-ville et je découvre aussi que pour voir un jardin populaire à Victoria, ça coûte 30$. Aussi impressionnant que peut être les Butchart gardens, je ne paie pas 30$ pour voir un jardin.
Après avoir souper au Dairy Queen, je prends le traversier de 19h vers Vancouver, où j’ai de la misère à trouver un Walmart qui permet le stationnement nocturne. Lors de ma recherche par contre, je découvre la ville de Vancouver, et je redécouvre aussi que je ne suis vraiment pas une personne de grande ville. Je déteste la circulation!

Laisser une réponse»

D’un canyon pittoresque à des vignes de raisins

joel : juillet 25, 2012 22 h 40 min : Road Trip 2012

On m’avait suggérer de monter le mont Grouse et me dirigeant vers celui-ci, je découvre le canyon Lynn. Je me suis dit que j’arrêterai pour une heure, ensuite faire le mont Grouse puis prendre la route pour me rendre à temps pour souper chez ma tante Marie-Luce et mon cousin Jeffrey à Osoyoos, dans la vallée de l’Okanagan.
Bien, cette heure en a durée trois! Quelle belle découverte! Il y a un pont suspendu de 40 mètres qui traverse le canyon et la rivière 50 mètres plus bas. Ayant une peur bleue des hauteurs, j’y pense deux fois avant de traverser, mais, je le fais quand même. Je n’arrête pas pour regarder, je ne fais que traverser et je suis un peu étourdi au bout, mais, j’ai réussi à confronter ma peur. Je fais une randonnée dans une forêt de vieux cèdres rouges, encore une fois. Ces arbres gigantesques surplombent le canyon. J’entends une variété d’oiseaux.
Je suis la rivière et arrive à un genre de piscine naturelle. Il y a un photographe qui prend de la vidéo. Il me suggère de rebrousser chemin et me rendre au twin falls, de l’autre côté du pont suspendu, ce que je fais, mais avant, je décide de retourner à ma Jeep pour aller chercher mon trépied, question de faire quelques longues expositions des chutes, mais aussi du sous-bois qui est superbe.
Je retraverse donc le pont suspendu, toujours si peu brave. Trépied en main, je découvre qu’il y a un autre pont un peu plus loin qui traverse par-dessus les twin falls. Ce n’est pas nécessairement plus facile puisqu’il y a plusieurs marches pour descendre et ensuite pour remonter de l’autre côté.
Les chutes sont vraiment belles. Je prends des photos. C’est vraiment tranquille ici. Un bel oasis très près d’une très grande ville.
Je retourne près du pont suspendu pour prendre mes photos à longue exposition du sous-bois. Je ne veux vraiment pas redescendre et remonter toutes ces marches (je commence à ressentir du mal dans ma cheville), donc, je dois prendre le pont suspendu une troisième fois. Je dois attendre par contre, il y a beaucoup de monde. Un autobus de jeunes en camp de jour ainsi que plusieurs touristes prennent leur temps sur le pont et, vu mon vertige, je ne peux vraiment pas traverser s’il y a des jeunes qui font balancer le pont.
Je réussi à me rendre à ma Jeep, heureux d’avoir vécu cette expérience.
Je dois maintenant filer vers Osoyoos, je vais arriver plus tard que prévu.
Je suis accueilli comme un roi chez mon cousin et ma tante. Ils m’attendaient pour souper. Un bon steak, une bonne bière, un bon verre de vin et de la bonne compagnie. Que demander de mieux en cette fin de journée.
Ça fait du bien de reconnecter avec mon cousin que je n’avais pas vu depuis plusieurs années, et sa mère qui s’est déplacée ici seulement depuis décembre. Merci beaucoup pour l’accueil. Mon séjour est beaucoup trop court, mais, malheureusement, mon horaire est maintenant très serré. Je dois être à Alban le 3 août pour la grande fête des Ducharme, ce qui me donne seulement que 7 jours pour traverser 4 provinces, sans compter l’Ontario, qui prend deux jours à elle seule!

Laisser une réponse»

Des vignes aux pentes de ski

joel : juillet 27, 2012 22 h 56 min : Road Trip 2012

J’aurais vraiment aimé faire un détour pour aller voir un autre cousin, mais, Nico est un petit peu trop à l’extérieur de mon trajet pour que ça se fasse (je rappelle que mon horaire est serré présentement). Je quitte donc Osoyoos vers 13h (après avoir fait du lavage et après avoir visité la ville un peu) pour me rendre à Revelstoke chez ma cousine Christiane et sa famille, Mark, Eric (qui fête ses 18 ans ce soir) et Sonia. J’arrive plus tard que prévu, question de leur donner un peu plus de temps en famille pour les 18 ans de Eric et question de me donner aussi un peu plus de temps pour faire le voyage et arrêter plus souvent. Je suis heureux d’avoir pris cette décision. C’est très beau ici aussi! Je ne sais plus quoi prendre en photos et comment les rendre originales. D’ailleurs, passé Osoyoos, je ne prends aucune photo aujourd’hui. Ce n’est pas parce que ce n’est pas beau, mais, je ne veux pas arriver trop tard et si j’arrête trop souvent, je vais arriver à Revelstoke aux petites heures du matin.
J’arrive chez Christiane vers 20h15. Ils sont encore au restaurant, mais ne tardent pas.
Je passe la soirée avec eux. Encore une belle soirée entouré de famille. Christiane me raconte plusieurs histoires de Revelstoke et de sa famille. Elle me donne de bonnes idées à mettre en œuvre dans mon école.
Nous mangeons de bonnes cupcakes faites par une amie de Sonia. Elles sont excellents ces petits gâteaux.
J’ai le luxe de dormir dans un lit une deuxième nuit de suite.

Laisser une réponse»
« Page 1, 2, 3 »

Bonjour.

Cette année, je planifie un deuxième road trip. Je quitterai Timmins le 1e juillet pour être de retour en Ontario pour la fête des Ducharme le 3 août. Cette fois-ci, je vise me rendre dans le Nord-Ouest du Canada, puis, vers le sud de la Colombie-Britannique pour revenir sur la Trans-canadienne. Selon Google Maps, mon trajet me fera voyager un peu plus de 12 000 kms (7 jours et 6 heures sur la route).


Agrandir le plan

Que pensez-vous de ce trajet? Si vous avez voyagé dans ce coin du pays, S.V.P. me donner des indications. Qu’est-ce que je devrais visiter? Quel chemin je devrais prendre? Je ne veux pas faire les activités « touristiques ». De plus, évidemment, je vise prendre BEAUCOUP de photos, donc, si vous connaissez un coin caché et moins connu, j’aimerais bien le savoir.

Laissez vos idées en commentaires ci-bas.

Merci beaucoup pour votre avis.

3 réflexions au sujet de « Road Trip 2012 »

  1. Thank you Doutchie for the write-ups! I hope you are out there having fun still. We had so much fun we are already planning our next trip. Love the photos.

    Have fun and Bonne chance.

  2. Si tu visites la région de Dawson City, renseigne toi comment aller au Midnight Dome où et tu aimerais probablement aller y passer une nuit…très beau point de vue.
    En Alberta, le lac Peyto est très peu connu mais pour nous il vaut la peine de s’y rendre. Il n’est pas annoncé parce qu’il n’y a rien à vendre…il faut monter à pieds pour environ 15 minutes…lieu de recueillement…

    1. Merci Gilles.

      Malheureusement, j’ai déjà passé par Dawson. J’ai vu le Dome et j’ai fait une photo panoramique, mais, je n’ai pas penser y aller la nuit.

      Pour ce qui est du lac Peyto, c’est dans quelle région?

Laisser un commentaire