Road Trip 2012

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les photos de mon voyage se retrouvent ici : http://joelducharme.ca/voyages/road-trip-2012/photos-road-trip-2012/

Je traverse les rocheuses

joel : juillet 27, 2012 23 h 09 min : Road Trip 2012

Ce matin, je prends quelques heures à discuter avec Christiane autour d’une bonne tasse de café. Elle me suggère quelques activités dans les rocheuses et je quitte encore à l’aventure. Je répète encore une fois, j’aimerais prendre plus de temps, mais, mon horaire est beaucoup trop chargé.

Je file vers l’est avec comme but Calgary demain soir.

J’arrête au premier arrêt d’information des parcs nationaux des rocheuses. J’y découvre des choses et décide d’arrêter à quelques sentiers en chemin vers le Lac Louise.

Je commence avec le Red Cedar Boardwalk. Je redécouvre les cèdres rouges. Ce sentier très facile à parcourir me transporte au cœur de cette forêt de gros arbres rouges. Des panneaux indicateurs aident à bien comprendre. Ils ont bien fait pour mettre en perspective l’âge de ces arbres, indiquant que lorsque Christophe Colomb arrive au Canada, ceux-là n’étaient que des graines en germe. Alors que Shakespeare mettait en scène Roméo et Juliette, on aurait vu que de petits arbustes.

Un peu plus loin, je vois une autre Jeep de la même couleur que la mienne, seulement la deuxième que je vois sur la route, mais, c’est la première fois que je peux me stationner à côté. Évidemment, je dois prendre une photo des deux sœurs. Sur une table de piquenique, trois femmes sont « su’l party » et la Jeep leur appartient. Elles sont heureuses elles aussi de voir une autre Jeep vert Gecko. Je jase avec elles un peu pour ensuite prendre le très court sentier qui est là. À la fin du sentier, je découvre des jais noirs qui jacassent autour des tables de piquenique.

Mon troisième arrêt est au lac Émeraude (Emerald Lake), qui est très beau, et effectivement de couleur émeraude. Il y a tellement de monde que c’est difficile de prendre des photos. Je réussi en prenant une courte randonnée autour du lac. À la sortie de ce chemin, il y a un « pont naturel », un gros rocher qui passe par-dessus une rivière. Je prends le temps de prendre quelques photos à longue exposition de la rivière qui passe à travers ce rocher.

Finalement, le dernier arrêt avant le Lac Louise est une chute suggérée par ma cousine Christiane et son époux. Pour s’y rendre, le chemin est très sinueux (je commence vraiment à être habitué :)), mais, une première pour moi, il y a aussi une section de la route qui est un « switchback », ce qui fait qu’on monte le flanc de la montagne. Les coins sont tellement serrés qu’il est interdit (et impossible) aux roulottes de s’y aventurer. Les véhicules plus longs doivent monter, puis reculer pour monter la deuxième étape, et ensuite avancer pour monter la troisième étape… et ainsi de suite. J’avais déjà vu le « switchback » de San Fransisco sur l’émission Mythbusters et certainement à d’autres occasions au petit écran, mais, ce chemin n’est pas du tout la même chose. Arrivé au bout du chemin, je découvre cette impressionnante chute qui, à ce qu’on dit, est plus haute que les chutes du Niagara, en tout cas, si elle ne l’est pas, elle doit être très près! Elle n’est pas aussi massive, et loin de là, mais, elle est très haute. Les chutes Takakkaw sont un incontournable!

Je termine cette journée exceptionnelle n’ayant aucun endroit où dormir. Tous les terrains de camping près du Lac Louise sont à capacité, mais, encore, la vie fait bien les choses. Il y a un terrain (simplement un terrain de stationnement) de camping de débordement pour les gens, qui comme moi n’ont pas de place pour la nuit… et c’est gratuit.

Laisser une réponse»

Du Lac Louise aux dinosaures

joel : juillet 28, 2012 23 h 53 min : Road Trip 2012

Je me lève tôt le matin pour aller visiter le Lac Louise avant que la masse des touristes arrivent. Je suis là vers 8h30 et il n’y a presque personne. Je prends la photo classique que tout le monde a déjà vue. J’entreprends un sentier à gauche du lac et la rosée du matin ayant été en grande forme ce matin, je suis rapidement tout trempe. J’arrive au bout du sentier pour comprendre que celui-ci n’est plus en service. Il se termine dans le lac.

Je rebrousse chemin et trouve un autre sentier. Je marche 500 mètres et j’arrive à une affiche qui décrit le sentier. À côté, on indique qu’on a vu des ours dans les environs dernièrement et on suggère très fortement de ne pas voyager en groupes de moins de quatre personnes. Étant seul, je décide que ça serait mieux de ne pas prendre de chance. Je trouve le sentier « lakeshore » qui, son nom l’indique très bien, longe le lac.
J’y découvre de petits ruisseaux, et des rapides provenant du glacier qui fond et nourrit le lac. Je marche encore, mais, ma cheville commence à se faire sentir et puisque je planifie une tournée au coucher de soleil au parc provincial Dinosaur demain soir, je préfère faire attention et retourner à ma Jeep. De plus, il dépasse déjà midi. De retour à au château du Lac Louise, la rive est envahie de touristes. C’est étourdissant!

Pour me rendre à Banff, je décide de prendre la promenade de la Vallée-de-la-Bow. C’est le trajet plus scénique et sauvage. L’autre façon est la grande route, protégée des deux côtés empêchant ainsi presque tout contact avec les animaux sauvages. Quelle chance! Je vois à deux reprises des wapitis.

Je passe par Banff, mais, étant épuisé et voulant être au parc provincial Dinosaur tôt demain matin, je ne fais que passer par la ville et continuer jusqu’à Brooks, Alberta, à un trentaine de kilomètres du parc (malheureusement, comme aux autres endroits, le terrain de camping au parc Dinosaur est à capacité).

Laisser une réponse»

Une journée parmi les dinosaures

joel : juillet 29, 2012 23 h 27 min : Road Trip 2012

Je me rends tôt ce matin pour découvrir le parc provincial Dinosaur. C’est tout un autre monde. Si vous n’avez jamais vu les badlands canadiens, allez y faire un tour. Je débute au Centre d’interprétation et apprends qu’il y a 5 sentiers. On me remets une carte.

J’examine la carte et décide de faire le 5e sentier en premier. Celui-ci présente une grande variété de faune et de flore vue sa proximité à la rivière. Je débute entouré de grandes herbes, image bien connue des pleines. Au loin, je vois un petit cerf qui broute ladite herbe. Il y a beaucoup d’oiseaux qui chantent. Ce sentier, le « Cottonwood trail » est l’habitat idéal pour des petits oiseaux granivores jusqu’à des aigles et des faucons, en passant par des oiseaux migrateurs au printemps et à l’automne. Arrivé à la rivière, j’aperçois un coyote sur la rive opposée. Il a eu peur de moi et disparait dans les buissons.

Les arbres cottonwood, des peupliers de virginie, sont impressionnants. Ils ne sont pas très grands (en tout cas, très loin des cèdres rouges des rocheuses). Par contre, ils ont un diamètre imposant. On estime que les plus gros arbres de ce sentier ont plus de 400 ans. Ils réussissent à survivre dans ce désert à cause de leurs feuilles très épaisses (on dirait un applaudissement lorsqu’il vente) qui conservent plus facilement l’humidité et leur écorce très épaisse qui les protège des intempéries. En sortant du sentier, je retrouve le petit cerf qui n’est pas très loin de moi. Je prends plusieurs photos.

N’étant pas assez rapide, je prends très peu de photos des petits oiseaux. Je veux être ici au lever du soleil pour observer les oiseaux. Je décide donc d’aller me prendre un terrain de camping pour la nuit suivante. De toute façon, je vais faire le Sunset Tour qui se terminera vers 21h, et ça ne me tente pas vraiment de conduire à la noirceur. Une fois installé, je dîner et je vais faire le sentier #4 qui nous permet de marcher dans les badlands.

Entouré des monticules rongées par le vent et l’eau de pluie, cet endroit est extrêmement paisible. J’y entends quelques oiseaux, mais, rien d’autre. Il fait encore très beau. Il n’y a pas, ou presque pas de nuages dans le ciel.

Quelques panneaux informatifs expliquent l’historique du site, la ruée des dinosaures au tournant du siècle dernier. En regardant ici et là, c’est très facile de trouver des fossiles. N’ayant pas les connaissances, c’est impossible pour moi de les identifier, par contre, il y a évidemment des fossiles tout partout.

Je retourne à ma Jeep pour passer l’après-midi à mon terrain de camping, à l’abris un peu des chaleurs intenses.

Après souper, je me dirige au centre d’interprétation pour rencontrer la guide du Sunset Tour. Nous ne sommes que trois plus la guide du parc. Une tournée personnalisée!

Elle nous amène dans les endroits interdits au grand public. Le but de cette tournée est de discuter un peu photographie, mais surtout d’avoir accès aux endroits idéales pour les photos au coucher du soleil. C’est une très belle façon de clore cette journée. Je prends de très belles photos, surtout des panoramas.

Laisser une réponse»

Le dernier tronçon, c’est le temps de retourner.

joel : août 2, 2012 22 h 55 min : Road Trip 2012

Tel que prévu, je me lève tôt pour aller faire le sentier #5 et comme je le pensais, les oiseaux chantent beaucoup plus. Par contre, ils sont toujours très timides et se cachent de mon appareil-photo. Je rencontre quelques lièvres sur le sentier ce matin.

Je quitte les badlands voulant y demeurer encore une autre journée.

En chemin, j’arrête au lac Reed près de Morse Saskatchewan. C’est un lac d’eau salée qui est rempli d’oiseaux, incluant les pelicans, mais aussi des sternes, des cormorans, des mouettes et plusieurs petits oiseaux de rivage. Je passe une bonne demi-heure ici et quitte pour me rendre à Regina pour la nuit.

Il est maintenant le mardi 31 juillet. Je quitte Regina assez tôt ce matin et voyage presque sans arrêt pour me rendre à Winnipeg et passer la soirée chez mon cousin Dominic et sa famille (incluant son père, mon oncle Gilles). Aujourd’hui, on fête l’anniversaire de Xavier qui a 10 ans. C’est drôle que je suis passé chez Christiane et on fêtait le 18e anniversaire du plus vieux et maintenant chez Dominic où on fête le 10e anniversaire de son plus vieux.

Je me sens vraiment bien accueilli pour encore une fois un très court séjour. Ça faisait déjà quelques années depuis la dernière fois que j’avais vu Dominic.

Je quitte Winnipeg vers 10h le 1e août pour me rendre à Thunder Bay. Mon voyage se termine. Je n’arrête pratiquement plus. Seulement pour manger et m’étirer à quelques reprises.

Le 2 août, je suis maintenant à Sault-Sainte-Marie. Demain, avant de partir, je devrai faire faire le deuxième vidangeage d’huile de mon voyage et ensuite me rendre au dernier arrêt de mon voyage, chez un autre cousin, Pierre Michel, pour fêter le clan des Ducharme!

Laisser une réponse»
« Page 1, 2, 3 »

Bonjour.

Cette année, je planifie un deuxième road trip. Je quitterai Timmins le 1e juillet pour être de retour en Ontario pour la fête des Ducharme le 3 août. Cette fois-ci, je vise me rendre dans le Nord-Ouest du Canada, puis, vers le sud de la Colombie-Britannique pour revenir sur la Trans-canadienne. Selon Google Maps, mon trajet me fera voyager un peu plus de 12 000 kms (7 jours et 6 heures sur la route).


Agrandir le plan

Que pensez-vous de ce trajet? Si vous avez voyagé dans ce coin du pays, S.V.P. me donner des indications. Qu’est-ce que je devrais visiter? Quel chemin je devrais prendre? Je ne veux pas faire les activités « touristiques ». De plus, évidemment, je vise prendre BEAUCOUP de photos, donc, si vous connaissez un coin caché et moins connu, j’aimerais bien le savoir.

Laissez vos idées en commentaires ci-bas.

Merci beaucoup pour votre avis.

3 réflexions au sujet de « Road Trip 2012 »

  1. Thank you Doutchie for the write-ups! I hope you are out there having fun still. We had so much fun we are already planning our next trip. Love the photos.

    Have fun and Bonne chance.

  2. Si tu visites la région de Dawson City, renseigne toi comment aller au Midnight Dome où et tu aimerais probablement aller y passer une nuit…très beau point de vue.
    En Alberta, le lac Peyto est très peu connu mais pour nous il vaut la peine de s’y rendre. Il n’est pas annoncé parce qu’il n’y a rien à vendre…il faut monter à pieds pour environ 15 minutes…lieu de recueillement…

    1. Merci Gilles.

      Malheureusement, j’ai déjà passé par Dawson. J’ai vu le Dome et j’ai fait une photo panoramique, mais, je n’ai pas penser y aller la nuit.

      Pour ce qui est du lac Peyto, c’est dans quelle région?

Laisser un commentaire